EduWatt
Automatismes et process industriels
EduWatt

L’informatisation massive des applications industrielles permet d’optimiser les process en y intégrant des automatismes intelligents. Cette souplesse de fonctionnement s’accompagne malheureusement d’une baisse de robustesse du système. En effet, automates et ordinateurs sont des éléments fragiles qui nécessitent, pour garantir leur bon fonctionnement, une alimentation électrique de qualité. Par ailleurs, la communication entre ces éléments de contrôle et le process industriel peut facilement être mise en défaut (claquages de cartes et aux perturbations électro-magnétiques hautes fréquences), ayant pour effet le passage en erreur des automates et l’arrêt complet ou partiel du process.

Alimentation

  • Les automates sont des éléments fragiles nécessitant une alimentation de qualité (taux de distorsion harmonique en tension faibles et absence de surtensions transitoires).

=> Une analyse de la qualité de l’énergie basée sur des mesures au long terme (variation des grandeurs efficaces) et sur les formes d’ondes de tension et de courant, permet de corréler la qualité de l’énergie en amont des dispositifs sensibles au fonctionnement de l’ensemble du process. L’installation d’onduleurs on-line, ou la séparation des circuits d’alimentation, peut être envisagée pour améliorer la qualité de l’énergie.

Schémas de liaison à la terre (SLT)

  • les schémas de liaison à la terre ont des impacts forts sur le fonctionnement des process industriels. Pour des raisons de continuité de service le schéma IT a été largement installé dans l’industrie dans les années 80 et 90. L’apparition massive de dispositifs de contrôle dans les process pose aujourd’hui de nombreux problèmes quant à la compatibilité de fonctionnement de ces dispositifs face au schéma IT. Le schéma de liaison à la terre TNC pose aussi de nombreux problèmes notamment des problèmes de communication dus à un deréférencement du potentiel de terre par rapport au neutre.

=> Une analyse poussée des schémas de liaison à la terre permet d’améliorer la robustesse des process industriels en renforçant la communication entre les automates et les différents dispositifs de communication du process (capteurs, bus de communication, etc.)

Perturbations électro-magnétique

  • La CEM (compatibilité électro-magnétique) traite des niveaux de compatibilité entre des pollueurs (moteurs de forte puissance, fours à arc, charges non linéaires...) émetteurs de perturbations, et des victimes (automates ou autres charges sensibles) affectées par les perturbations. Les perturbations peuvent être conduites et/ou rayonnées selon les cas et de fréquences et d’amplitudes variables.

=> L’identification des pollueurs, des victimes, et des modes de couplage permet d’apporter des actions correctives afin d’augmenter le niveau d’immunité des victimes et de fiabiliser le process.


Energie réactive - Pénalités de consommation de réactif
Dimensionnement de batteries de condensateurs pour le redressement du facteur de déplacement, analyse spécifique pour prévenir le phénomène de résonance en cas de présence d’harmoniques.

Continuité d’alimentation électrique
Analyse des architectures ultra-redondantes et des différentes sources autonomes (onduleurs et groupes électrogènes), réalisation de tests de fonctionnement et validation des tests sur la base de mesures.

Maintenance du schéma IT
Dysfonctionnements propres au schéma IT, détection de défauts, analyse des équipements de surveillance et formation des équipes de maintenance.

Formation à l’utilisation d’analyseurs de réseau
Formation type à l’utilisation d’un analyseur de réseau et aux principes théoriques de qualité de l’énergie associés.
CONTACT | LIENS | PLAN DU SITE
Siège social et Bureaux:
 Hôtel industriel Cap 19, 13  rue Georges Auric 75019 Paris
Tel : 01 40 18 56 44  -  Fax : 01 40 18 56 64
  Email : eduwatt@eduwatt.fr